Chargement...

Aix-Marseille-Provence, centre des relations Europe-Afrique

Creuset de la diversité, la Métropole Aix-Marseille-Provence compte 300 000 habitants d’origine africaine. Des hommes et des femmes qui ne cessent d’enrichir les relations entre la France, l’Europe et le continent africain. Sa proximité géographique, sa capacité à attirer les talents et les investisseurs font de la métropole un carrefour international au service d’une prospérité partagée.

Place aux talents africains

Aujourd’hui, entrepreneurs d’Afrique et d’Europe choisissent naturellement le carrefour d’Aix-Marseille pour y retrouver leurs valeurs alliant culture, nature et vivre ensemble et faisant naître de belles success-stories sur les rives de la Méditerranée. C’est tout une nouvelle génération qui s’empare des métiers traditionnels créant de nouveaux produits et services à valeur ajoutées. Ali Messoudi, étudiant Marocain diplômé de Kedge Business School et soutenu par Provence Promotion, l’agence de développement économique de la Métropole, fonde à 28 ans Transpare. C’est depuis Euroméditerranée qu’il dépoussière le transport international de marchandises en y ajoutant la touche digitale. Aujourd’hui, vice-président d’Aix-Marseille French Tech, il contribue à son tour à faire grandir l’écosystème. Comme lui, 5 000 étudiants et entrepreneurs sont formés chaque année au sein d’Aix-Marseille Université, de l’AFD, de l’IRD, de l’AVITEM, du Grand Port Maritime de Marseille et des écoles de la Chambre de Commerce et d’Industrie Aix-Marseille-Provence.

Cette dernière est notamment à l’initiative de la naissance sur le territoire il y a 4 ans, de de la communauté d’entrepreneurs – Africalink– qui fédère 167 entreprises dont 35% de PME africaines.

Startups et PME africaines ont trouvé un territoire pour innover

Chaque année, 350 startups et PME africaines gagnent en visibilité en France en se positionnant sur des appels à projets et des concours tels que Med’Innovant Africa de l’EPA Euroméditerranée, les programmes du réseau Anima Investment Network et le Social and Inclusive Business Camp de l’Agence Française de Développement. Tout cet écosystème se regroupe lors d’Emerging Valley, le Hub des innovations émergentes entre l’Europe et l’Afrique. C’est le cas de de Wahel Dehmani, entrepreneur tunisien invité à participer à Emerging Valley. Au sein de l’Accélérateur M, il développe Purpi, une solution pour dynamiser les centres-villes. « Nous projetions une installation à Paris et finalement nous avons choisi Marseille pour son fort potentiel. Cette ville change à toute vitesse« , souligne-t-il.

Un réseau d’incubateurs et d’accélérateurs (Technopôle de l’Arbois, Accélérateur M, Marseille Innovation, Ze Box, Obratori…) riche et diversifié, adossé à des accélérateurs africains, complète le dispositif et répond aux besoins des startups africaines et aux projets de co-innovation avec l’Afrique.

Base européenne pour se déployer en Afrique

Place forte consulaire et diplomatique, Aix-Marseille-Provence accueille également des représentations des institutions internationales au service de la coopération et du développement (Plan Bleu, Center for Mediterranean Integration…). Mais si la Métropole suscite autant l’intérêt des investisseurs internationaux, c’est aussi grâce à la densité de l’offre maritime et aérienne, véritable rampe de lancement des relations avec l’Afrique.

L’aéroport Marseille Provence, premier hub cargo de la Méditerranée et de l’Europe du Sud, porte d’entrée des denrées périssables africaines, est également le seul aéroport en France, hors Paris, à offrir des vols réguliers toute l’année vers l’Afrique subsaharienne telle la ligne Ethiopian Airlines vers Addis-Abeba, génératrice de nouveaux courants d’affaires.

Partager

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email
Print