New to site?


Login

Lost password? (X)

Already have an account?


Signup

(X)

L’EPA Euroméditerranée lance la 1ère édition de MED’INNOVANT AFRICA

L’EPA Euroméditerranée lance la 1ère édition de MED’INNOVANT AFRICA

28
Août 2019

Interview de Monsieur Hugues Parant, Directeur Général de l’Établissement Public d’Aménagement (EPA) Euroméditerranée

crédit photo Camille Moirenc

L’EPA Euroméditerranée, sous l’impulsion de son Directeur Général, lance la 1ère édition de MED’INNOVANT AFRICA, un concours de solutions innovantes en lien avec les enjeux de la smartcity pour faire émerger les startups africaines de demain !

L’EPA Euroméditerranée réinvente la ville durable et contribue à accroitre l’attractivité de Marseille depuis plus de 20 ans

Euroméditerranée est indéniablement un formidable accélérateur de l’attractivité et du rayonnement de la métropole Aix-Marseille Provence, avec notamment la reconquête de sa façade littorale. Marseille est l’une des métropoles européennes qui s’est le plus métamorphosée ces dernières années, notamment grâce à l’effet levier de l’Opération d’Intérêt National (OIN) Euroméditerranée.

La plus grande opération de rénovation urbaine et de développement économique en centre-ville d’Europe du sud s’est construite en plusieurs phases :

Dans un premier temps, elle a apporté la modernité dans un quartier difficile, une remise à niveau du centre-ville. La rénovation de la gare Saint-Charles autour de laquelle s’est développé un campus étudiant, l’enterrement de la passerelle au niveau des Docks, le recul de l’autoroute au niveau de la Porte d’Aix et la création du pôle média Belle-de-Mai illustrent ce travail.

Depuis l’effet capitale européenne de la culture en 2013, nous sommes entrés dans une dimension métropolitaine avec la livraison du Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée, du centre commercial Les Terrasses du Port et Les Docks Village, du quartier central des affaires de la Joliette qui a favorisé l’implantation d’entreprises tertiaires et de centres de décision. Parallèlement, plus de 6000 logements ont été livrés et près de 2 000 sont en voie d’achèvement autour de cette cité tertiaire.

Enfin avec l’extension de son périmètre sur 170 hectares au nord des 310 hectares initiaux, l’EPA Euroméditerranée aborde une nouvelle étape de son histoire.

crédit photo Camille Moirenc
Crédit photo Laurent Parienti

“Le développement durable est devenu une marque de fabrique d’Euroméditerranée” precise Hugues Parant. Si Euromed 1 a été construit comme un laboratoire de la ville durable méditerranéenne, avec Euromed 2, l’EPA dispose d’un territoire d’expérimentation inédit pour tester, déployer et développer des innovations. A partir d’une feuille blanche, l’objectif consiste à y créer l’éco-quartier le plus innovant et moderne de Marseille dans le domaine des usages de la ville, qui sous l’impulsion du big data et des avancées des technologies numériques sont en perpétuelle mutation. “Nous y sommes confrontés chaque jour dans les domaines de la gestion des parkings, de l’énergie, des moyens de mobilité, du tri des ordures ménagères, etc. Le numérique est devenu primordial dans notre quotidien mais parallèlement, il offre également des opportunités nouvelles qui permettent de disposer de services que seule la ville peut apporter aux usagers” explique le Directeur Général d’Euroméditerranée.

Smartseille a permis de tester de nombreux services autour des technologies avancées, Les Fabriques demain vont permettre sur un périmètre plus grand de déployer certains de ces services et d’en tester de nouveaux. L’aménageur s’est ainsi associé à un certain nombre de centres de recherches, de grandes entreprises aménageuses et d’organismes œuvrant dans le numérique, afin de faire évoluer la réflexion sur ces nouveaux usages de la ville, et faire prendre conscience aux acteurs du numérique de la formidable opportunité qui s’offre à eux dans ce domaine.

Les usages du numérique s’inventent aujourd’hui en Afrique et à EMERGING Valley

Dans la continuité de ses actions en matière de coopération internationale et afin de réunir la Tech africaine sur le territoire Marseille-Provence, Euroméditerranée soutient depuis 2017 le sommet EMERGING Valley.

« C’est l’occasion, à la fois, de voir ce que les africains inventent mais également de sourcer des initiatives applicables à la ville, car ils sont souvent en avance dans les usages des services à la personne. A travers EMERGING VALLEY, l’EPA Euroméditerranée soutient également les efforts qu’accomplit la métropole pour retisser des liens puissants avec le continent africain » souligne Hugues Parant.

EMERGING VALLEY et Euroméditerranée œuvrent en faveur d’une double ambition qui consiste à identifier les usages de la ville rendus possibles par l’utilisation des outils numériques, découvrir ce que les jeunes innovateurs de la Tech africaine ont à proposer et participer à ce destin africain qui se joue en ce moment à travers l’émergence de “mégalopoles” foisonnantes, auxquelles l’expérience d’aménageur d’Euroméditerranée peut apporter des solutions innovantes.

En 2019, Euroméditerranée va encore plus loin en lançant, avec l’appui d’EMERGING VALLEY, la première édition de MED’INNOVANT AFRICA, un concours de solutions innovantes pour la ville intelligente et durable à destination des innovateurs africains. MED’INNOVANT AFRICA va permettre de faciliter l’ancrage, en Europe et à Marseille, des « jeunes pousses » africaines les plus inventives et mobiles. L’EPA Euroméditerranée ambitionne d’accompagner les startuppers dans le transfert de leur expérience acquise dans la résolution de problèmatiques liées aux services à la personne vers des innovations en lien avec les enjeux de la Smartcity

« L’idée est de faire comprendre aux entrepreneurs africains que la ville va leur donner une capacité incroyable d’expansion, car le problème de l’aménagement urbain en Afrique va devenir crucial. Les applications qui y sont développées résolvent actuellement des problèmes individuels, elles permettront demain de résoudre des problèmes collectifs. En se penchant, dès maintenant, sur le problème de la ville durable, la valeur que pourront créer ces jeunes startuppers sera alors considérable. Et cette valeur restera en Afrique ».

Crédit photo Laurent Parienti

MED’INNOVANT AFRICA fait émerger les idées et startups africaines pour construire la ville intelligente de demain à Marseille et en Afrique

L’Afrique est aujourd’hui un marché émergent majeur ou l’innovation technologique se développe de façon exponentielle, stimulant le déploiement de nouveaux usages et la création de startups.

« Au même titre que Miami se positionne comme la porte d’entrée de l’Amérique Latine, qu’Hong Kong et Singapour donnent un accès privilégié à l’Asie, Marseille a toutes les cartes en main pour offrir aux entreprises internationales une base idéale pour atteindre les marchés africains » rappelle Hugues Parant. C’est dans ce cadre que l’EPA Euroméditerranée a mis en place des outils au service du rayonnement de la métropole.

  • La première édition de MED’INNOVANT AFRICA, un concours de solutions innovantes pour répondre au défi de la Smartcity:

Ouvert aux candidatures jusqu’au 30 septembre 2019, MED’INNOVANT AFRICA a pour objectif de repérer, promouvoir et tester en situation réelle des usages urbains innovants à l’échelle d’une métropole européenne. Le concours est orienté dans un focus “numérique au service des usages de la ville africaine de demain”.

L’année dernière, la startup africaine KOURAN JABO, basée au Tchad, a été primée par le prix « coup de cœur » du jury du concours MED’INNOVANT, le pendant de MED’INNOVANT AFRICA dont l’objectif consiste à repérer des startuppers ou entreprises qui par leurs innovations peuvent participer à des grands projets urbains.

L’un des prix attachés à ce concours est la mise en relation avec de grandes entreprises de construction françaises, de matériaux ou des bureaux qui sont partenaires associées au concours.

 

Pour Hugues Parant, « il s’agit d’une réelle opportunité. Les gagnants seront primés à l’occasion d’EMERGING VALLEY 2019 et bénéficieront d’un accompagnement global (soft landing, suivi juridique, rendez-vous d’affaires, visibilité, etc.). Le lauréat du « prix du jury » recevra, en plus, une dotation financière de 5 000 € (valorisation globale du prix : 20 000 €) et l’appui des équipes d’Euroméditerranée pour déployer son innovation sur le terrain. Au-delà de ces deux prix, MED INNOVANT AFRICA va permettre aux lauréats   d’être mis sous les feux des projecteurs durant une année. C’est aussi l’occasion pour eux de s’ouvrir aux marchés européens pour y commercialiser leurs produits, trouver des investisseurs et des partenaires industriels. Le quartier d’affaires d’Euroméditerranée avec la souplesse de son offre de bureaux aux normes internationales aux coûts très compétitifs (du coworking à la tour tertiaire) et la qualité de son écosystème est un lieu d’atterrissage privilégié pour ces pépites ».

MED’INNOVANT AFRICA permet également à l’EPA Euroméditerranée de faire connaitre en dehors de l’Europe son savoir-faire d’aménageur en matière de ville durable méditerranéenne.

  • Un workshop autour du numérique et des usages de la ville

Dans le cadre de l’édition 2019 d’EMERGING VALLEY, Euroméditerranée organisera un atelier collaboratif sur les questions de la ville intelligente. Deux objectifs ont été fixés ; le premier est de montrer et faire prendre conscience aux startuppers qui ne s’intéressaient pas à cette question jusque-là qu’il y a quelque chose à faire dans ce domaine ; le deuxième consiste à établir des circuits entre les services publics et ces porteurs de projet. En effet, la question de la ville africaine est souvent gérée par les pouvoirs publics qui décident des projets à mettre en place. Il faut à la fois que ces décideurs aient conscience du service que peuvent rendre ces jeunes innovateurs, mais également qu’ils soient mis en relation avec ces derniers.

La SMARTCITY, l’enjeu de demain en Afrique

Aujourd’hui, on constate que l’écosystème agricole reste fragile et peut, à tout moment, basculer à cause du changement climatique. Le continent africain est également menacé par un chaos urbain lié à l’exode rural de populations qui se rapprochent des mégalopoles localisées au bord des côtes et des fleuves.

Hugues Parant explique que « l’effet démographique qui fait que certaines villes africaines ont triplé dans les 10 dernières années va se répéter à cause d’un apport nouveau de populations qui vont s’amasser dans les banlieues et il faut se préparer à le gérer dès aujourd’hui ». Pour répondre à cette situation, l’Afrique a la chance d’être dotée d’un grand nombre d’inventivités entrepreneuriales orientées vers le numérique. « La plupart des africains ont deux smartphones et savent comment s’organiser avec. Il y a d’une part une problématique de gestion urbaine à venir et d’autre part des innovations technologiques adaptées à développer en conséquence. La Smartcity à l’Africaine est différente de celle qui est initiée en Europe ou en Asie. Il faut gérer la complexité urbaine et petit à petit inventer une formule pour faire en sorte que les usages de la ville soient mieux gérés mais à des coûts plus faibles. En Afrique, il faut produire du « Low Cost Easy Tech ». Les usages créés doivent être adaptés à la ville africaine, et ici à Marseille nous fabriquons des produits qui le sont déjà. »

La Smartcity Africaine ne peut pas être créée sans compréhension de l’Afrique, ni sans ses entrepreneurs. Le rôle de l’aménageur est ainsi important pour accompagner les projets de développement urbain et créer les connexions. Il fait la différence et apporte de la valeur. « Euroméditerranée a une légitimité en matière d’aménagement et de développement économique, les conditions à Marseille sont les plus proches possibles du modèle africain et des liens doivent être créés avec ceux qui construisent la ville de part et d’autre des deux continents. C’est grâce à cette conviction que l’EPA Euroméditerranée a créé MED’INNOVANT AFRICA et a rejoint il y a trois ans déjà EMERGING VALLEY » souligne, Hugues Parant.

Tags:

    Related Posts