New to site?


Login

Lost password? (X)

Already have an account?


Signup

(X)

LE CONSEIL PRÉSIDENTIEL POUR L’AFRIQUE DÉVOILE SES SEPT SOLUTIONS POUR ACCÉLÉRER L’ENTREPRENEURIAT DES DIASPORAS AFRICAINES

LE CONSEIL PRÉSIDENTIEL POUR L’AFRIQUE DÉVOILE SES SEPT SOLUTIONS POUR ACCÉLÉRER L’ENTREPRENEURIAT DES DIASPORAS AFRICAINES

22
Fév 2021

La conférence de clôture des « Débats du CPA » à Paris, en présence de Wilfried Lauriano Do Rego (4ème à gauche). Source : CPA

Le Conseil présidentiel pour l’Afrique, partenaire d’EMERGING Valley, a conclu son tour de France de l’entrepreneuriat de la diversité et des diasporas en annonçant une série de 7 propositions pour libérer le potentiel entrepreneurial des français issus de la diaspora africaine, lors de sa conférence de clôture à Paris ce 5 février dernier.

Le Conseil présidentiel pour l’Afrique (CPA), fondé par le président Emmanuel Macron en août 2017 pour refonder la relation entre la France et le continent africain en s’appuyant sur les sociétés civiles, vient d’achever son tour de France des entrepreneurs de la diaspora par une ultime conférence-débat tenue à Paris ce 5 février après 3 étapes qui l’avait mené à Bordeaux en septembre, à Lyon en octobre et à Marseille le 9 novembre dernier. Partenaire du CPA, EMERGING Valley avait coorganisé cette 3ème conférence-débat marseillaise centrée sur les thèmes de l’innovation, de la Tech et de l’inclusion. La conférence de clôture du 5 février a permis de tirer le bilan de cette vaste consultation des entrepreneurs de la diaspora menée depuis septembre, de mieux connaitre leurs attentes et leurs difficultés et d’annoncer de nouvelles mesures en leur faveur, qui seront proposées au président de la République en conseil des ministres.


Retrouvez ici le replay de la 3ème Conférence-Débat du CPA, co-organisée par EMERGING Valley le 9 novembre dernier.

Les ministres Franck Riester et Elisabeth Moreno, respectivement ministre déléguée chargée de l’Égalité entre les Femmes et les Hommes, de la Diversité et de l’Égalité des chances et ministre délégué en charge du Commerce extérieur et de l’Attractivité, étaient justement présents pour l’ouverture de cette conférence, soulignant tous les deux la chance que peuvent représenter pour la France ses diasporas africaines.

Tirant ensuite le bilan de ses échanges avec les entrepreneurs de la diaspora africaine, Wilfried Lauriano Do Rego, coordonnateur du CPA, s’est dit marqué par le déficit d’accompagnement de ces innovateurs, de la frilosité des acteurs financiers pour aider ces entrepreneurs aux projets plus risqués et d’un accès à l’information déficitaire qui nuit à l’accès aux dispositifs d’aide déjà existants. Une intervention similaire à celle qu’il nous avait fait l’honneur de réaliser au cours de la conférence EMERGING Mediterranean, organisée le 14 décembre dernier au stade Vélodrome de Marseille. C’est sur ces points d’achoppement que les solutions du CPA, révélées ensuite au cours de 3 panels thématiques, se sont concentrées.

Retrouvez ici l’intervention de Wilfried Lauriano Do Rego, coordonnateur du Conseil Présidentiel pour l’Afrique, au cours du Sommet EMERGING Mediterranean.

Mieux accompagner et mieux financer les entrepreneurs des diasporas africaines

Pedro Novo, Directeur exécutif Export à Bpifrance, lors du panel « Pour mieux accompagner et mieux financer ». Source : CPA

Le premier panel a été consacré à l’accompagnement et au financement des projets de la diaspora, sujet sur lequel ont conféré Wilfried Lauriano Do Rego, le directeur général délégué de l’Agence française de développement (AFD) Bertrand Walckenaer et Pedro Novo, Directeur exécutif Export à Bpifrance. Au cours de ce débat, Pedro Novo a révélé les deux premières solutions du CPA pour mieux accompagner et mieux financer les projets des entrepreneurs issus des diasporas : le PASS Africa et la Communauté PASS Africa, deux initiatives desquelles EMERGING Valley est aujourd’hui partenaire. Mis en œuvre avec Bpifrance, le label PASS Africa sera décerné à une vingtaine d’entreprises par an et permettra aux bénéficiaires de disposer d’un accès unique prioritaire et accéléré dans les domaines de l’investissement, de l’accompagnement, du financement, de l’assurance, de la garantie et du soutien à l’innovation. Ils seront également membres exclusifs de la communauté PassAfrica au sein du réseau EuroQuity qui rassemble 14 000 sociétés, 2 000 investisseurs et 1 500 structures d’accompagnement autour de l’Afrique.  

Bertrand Walckenaer a ensuite officiellement annoncé la nouvelle phase du projet MEET Africa déployé par l’AFD et Expertise France, comme troisième solution de l’évènement. Le programme MEETAfrica a ainsi été créé pour renforcer la mobilisation des talents de la diaspora africaine, et cette deuxième phase du projet va permettre la création d’une plateforme euro-africaine d’information, le renforcement des acteurs d’appui à l’entrepreneuriat, la mise en réseau et l’accompagnement de 140 entrepreneurs et le financement de 170 entrepreneurs entre l’Europe et l’Afrique.

Améliorer l’accès aux bonnes informations

Marie Adeline-Peix ( au centre), directrice exécutive partenariats régionaux chez Bpifrance, durant le panel « Accéder aux bonnes informations » avec Hayatte Maazouza, responsable plaidoyer chez Positive Planet et Anthony Babkine, fondateur des Diversidays . Source : CPA

L’accès à l’information constituant un obstacle majeur à l’entrepreneuriat de la diversité et des diasporas, c’est sur ce thème qu’intervenait au cours du second panel Marie Adeline-Peix, directrice exécutive partenariats régionaux chez Bpifrance et Bourry Ndao, entrepreneuse et membre du CPA, pour débattre et dévoiler les deux solutions du CPA sur le sujet. Elles ont tout d’abord annoncé la création d’une application web « CPA pour l’entrepreneuriat des diasporas », mise en œuvre avec BpiFrance et déployée sur le site web du CPA pour mieux mettre en avant les dispositifs d’accompagnement et de financement déjà existants. Marie Adeline-Peix est ensuite revenu sur le Programme « Entrepreneuriat pour tous » de BpiFrance à destination des quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV). Ce programme va désormais valoriser les entrepreneurs de la diaspora et sensibiliser le réseau des CitésLab, un dispositif national chargé d’accompagner les porteurs de projets sur la phase d’amorçage, aux spécificités de l’entrepreneuriat en lien avec l’Afrique.  

Favoriser la mobilité des talents entre la France et l’Afrique

Jérémie Pellet, Directeur Général d’Expertise France, Christophe Lecourtier, Directeur général de Businness France et Rima Le Coguic, Directrice Afrique de l’AFD, sont finalement revenus lors d’un dernier panel sur les deux solutions proposées par leurs institutions respectives en faveur de la mobilité des talents entre la France et l’Afrique. Ils ont tout d’abord détaillé le nouveau programme “Talents en commun” piloté par le Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères et l’AFD, qui permettra à des experts du secteur public et privé ayant un lien avec l’Afrique d’effectuer des missions de service public dans une administration ou une entreprise publique à la demande d’un État africain partenaire. La dernière solution annoncée est un “Chèque Relance V.I.E” qui facilitera les Volontariats Internationaux au sein d’entreprises africaines grâce à la prise en charge de 15 à 20% du coût annuel d’un jeune volontaire.

Jérémie Pellet, Directeur Général d’Expertise France et Rima Le Coguic, Directrice Afrique de l’AFD lors du panel « “Pour plus de mobilités et d’opportunités entre l’Afrique et la France” modéré par Haby Niakaté. Source : CPA

Après ces différents panels et tables rondes au cours desquels les entrepreneurs de la diaspora, les ministres français et les dirigeants d’institution publiques de renom ont pu réaliser de riches échanges, la conférence s’est achevée par la diffusion d’un message vidéo d’encouragement du président de la République Emmanuel Macron pour qui « le CPA et ses partenaires, l’Agence Française de Développement, BPI France, Expertise France et Business France, ont inventé des dispositifs innovants d’accompagnement pour être au rendez-vous des jeunesses française et africaine ». Le président de la République française s’est dit convaincu « que le renouvellement de la relation entre le continent africain et la France passe par les projets et trajectoires qui ont été présentés tout le long de ce tour de France du CPA ».

Heureux de la mobilisation du gouvernement français en faveur des sujets et des solutions portées par le CPA, Wilfrid Lauriano Do Rego a appelé à désormais se tourner vers le Sommet Afrique France qui se tiendra en juillet 2021 à Montpellier, et où le CPA mettra à l’honneur la société civile, les entrepreneurs et la diaspora !

Tags:

    Related Posts