Chargement...

En Libye, rendre l’éducation accessible à tous

En Libye, rendre l’éducation accessible à tous

Lauréat du cycle 2021 EMERGING Mediterranean, Aladdin Elsgier, CEO de la startup Dawratt.com, a intégré ensuite le Social & Inclusive Business Camp, un programme de coaching hybride qui se clôture sur une rencontre avec des investisseurs internationaux à l’occasion du Sommet des startups Afrique-Europe EMERGING Valley les 13 et 14 décembre prochains.

Aladdin Elsgier est un entrepreneur Tech avec plus de 5 ans d’expérience dans le domaine de la technologie. Il occupe également le poste de Marketing manager au sein de Presto Eat tout en poursuivant ses études.

Après une expérience peu concluante à la faculté de Tripoli, la capitale libyenne, Aladdin Elsgier commence à étudier en ligne et beaucoup de personnes de son entourage l’interrogent alors sur la manière d’accéder digitalement à des cours de marketing, de psychologie, de commerce… C’est ainsi que lui vient l’idée de Dawrrat.com.

Aladdin Elsgier, Dawrrat.com

« En Libye, les parents ne permettent souvent pas à leur fille d’assister à des cours en présence d'hommes. Avec Dawrrat.com, nous leur permettons d’avoir accès à l’éducation en digital sans aucune restriction  »

Rendre l’éducation accessible à tous

Dawrrat.com est une plateforme de cours en ligne. La startup vise à réduire le décalage qu’il peut y avoir entre professeurs et étudiants. Elle offre la possibilité aux enseignants du monde entier d’y proposer leurs contenus, de manière simple et accessible. En Libye, le taux de chômage atteint 18,6% et les étudiants sont confrontés à de nombreux problèmes tels que le manque d’enseignants qualifiés dans l’université publique, la concentration des enseignants qualifiés dans la capitale (85% d’entre eux se trouvent à Tripoli) et le coût prohibitif des études. Dawrrat.com aspire à offrir aux étudiants un contenu complet réalisé par des enseignants qualifiés, plus accessible et moins cher.

Une start-up à impact reconnue et primée

Dawrrat.com est présente dans 7 pays (Libye, Egypte, Irak, Maroc, Algérie, Arabie Saoudite et Émirats arabes unis), et compte 4 500 étudiants, 35 professeurs, plus de 40 contenus accessibles et 160 000 abonnés sur les réseaux sociaux.

 En 2020, Dawrrat.com remporte la compétition de la meilleure app mobile en Libye. La start-up a également été nommée par Expertise France parmi les dix meilleures start-ups en Libye et a été acceptée dans le programme Boost It d’Expertise France, lui ouvrant ainsi l’accès à de nouveaux fonds.

La start-up se structure alors « Nous avons utilisé ces fonds pour développer davantage la plateforme et nous permettre de devancer la concurrence grâce à notre technologie performante », explique Aladdin Elsgier, CEO de Dawrrat.com. « Nous pouvons d’ores et déjà mesurer notre impact en Libye », poursuit Aladdin Elsgier.

En effet, au cours de la dernière année, 100 000 étudiants se sont rendus sur Dawrrat.com, près de la moitié a terminé sa formation et plus de 15% d’entre eux ont réussi à trouver un emploi grâce à la formation qu’ils ont suivie.

Dawrrat.com a également un impact dans le domaine des droits des filles et des femmes à travers l’accès à l’éducation. « En Libye, les parents ne permettent souvent pas à leur fille d’assister à des cours en présence d’hommes. Avec Dawrrat.com, nous leur permettons d’avoir accès à l’éducation en digital sans aucune restriction  », témoigne Aladdin Elsgier.

Vers une expansion en Libye et en Afrique subsaharienne

« D’ici deux ans, nous visons 35% du marché libyen et prévoyons une internationalisation dans de nouveaux pays en Afrique », confie Aladdin Elsgier. Dawrrat.com prévoit ainsi de se lancer en Afrique subsaharienne : « Notre but est de favoriser l’éducation en Afrique et nous ciblons, dans un premier temps, le Kenya », déclare Aladdin Elsgier.

Une expérience très bénéfique

Lauréat 2021, Aladdin Elsgier est très heureux d’avoir pu bénéficier de l’expérience EMERGING Mediterranean. « Nous avons pu bénéficier de sessions avec nos mentors qui nous ont aidé sur plusieurs aspects, notamment sur comment pitcher notre projet et sur le plan financier. Nous sommes aussi très enthousiastes à l’idée d’avoir des sessions mensuelles avec nos mentors afin de nous préparer pour notre participation à EMERGING Valley au mois de décembre », conclut Aladdin Elsgier.

 

La suite du programme leur permettra de structurer encore mieux leur startup et d’acquérir toutes les compétences nécessaires pour leur passage à l’échelle. Après 3 mois de formation hybride, entre modules pédagogiques en distanciel et dispositif de mentorat, puis un bootcamp final à Marseille du 9 au 12 décembre 2021, la startup rencontrera des investisseurs internationaux à l’occasion D’EMERGING Valley les 13 et 14 décembre prochains.

Partager

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email
Share on print
Print