New to site?


Login

Lost password? (X)

Already have an account?


Signup

(X)

Mariya Gabriel, Commissaire Europeen à l’Economie et à la Société numériques

Mariya Gabriel, Commissaire Europeen à l’Economie et à la Société numériques

31
Jan 2020

Ni l’Europe, ni l’Afrique ne veulent manquer le train quand il s’agit de la révolution numérique ; elle est au cœur de la croissance et de l’emploi de demain. Dans son discours sur l’état de l’Union du 12 septembre 2018, le Président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a lancé avec les Chefs d’Etats africains une nouvelle Alliance Afrique-Europe pour un investissement et des emplois durables, axée non sur une logique de développement, mais sur l’investissement privé et de nouvelles méthodes de travail, centrées sur l’échange d’expérience et comportant un important volet technologique.

Dans de nombreux pays d’Afrique, un écosystème a vu le jour ces dernières années, composé de nombreuses PME et startups, de consortiums internationaux de grandes entreprises, technologiques et financières, d’institutions publiques, et d’investisseurs privés. Mais l’Afrique n’a toujours pas pleinement bénéficié au plan économique de cette créativité, car sur le terrain, les conditions ne sont pas toujours réunies pour cela. Nous avons donc lancé, ensemble avec l’Union Africaine la Task Force euro-africaine sur l’économie numérique, que j’ai l’honneur de co-présider et qui a rendu ses conclusions en juin 2019, après seulement 6 mois d’intense travail. Les principales questions auxquelles les membres de la task force ont tenté de répondre se regroupent ainsi : Comment assurer un accès abordable à haut débit ? Comment garantir à chacun les compétences numériques indispensables ? Quelles mesures proposer pour mieux soutenir l’entrepreneur ? Comment promouvoir le développement des E-services ?

La contribution principale du rapport qui est disponible à tous, sont les recommandations, bien concrètes, en termes de politiques à adopter et des actions à entreprendre afin que les citoyens et les businesses européennes et africains puissent bénéficier de tout le potentiel de la transformation numérique. L’Union européenne est le premier partenaire de l’Afrique en ce qui concerne le commerce, les investissements étrangers, et bien sûr, le développement. Avec tous les acteurs du secteur, tant Africains qu’Européens, nous sommes donc les mieux placés pour pouvoir promouvoir ensemble, sur une base de partenariat d’égal à égal, un secteur économique solide et un moteur de croissance durable afin de créer de la richesse et des emplois au bénéfice des deux continents.

Créé à Aix-Marseille en 2017, l’Emerging Valley ou « la vallée émergente » constitue à cet égard l’évènement incontournable, pour découvrir les nouveaux champs d’innovation au Sud, rencontrer et engager un partenariat avec les champions de la Tech africaine, et construire ensemble les stratégies d’aujourd’hui et de demain entre nos deux continents. Tous ensemble nous viendrons présenter nos solutions pour inscrire l’Europe et l’Afrique parmi les champions de l’économie numérique du XXIème siècle.

Tags:

    Related Posts